volume 16

by NANÁ VASCONCELOS

supported by
Olga Kivius
Olga Kivius thumbnail
Olga Kivius This is a soundtrack for one of the Brazilian series of short movies, something like a musical interviews with musicians.
The Vol. 16 with Naná Vasconcelos made in 2012 is here - vimeo.com/34459128
/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      $1 USD  or more

     

about

petitesplanetes.cc/volume/nana-vasconcelos/
vimeo.com/34459128


LE MAITRE JOUEUR

Lorsque Naná comprit que l'on avait réussi a convaincre Ney Matogrosso de faire un film sans argent, sans signer de contrats et pour une diffusion sur internet, il hurla de surprise. 'Mais qui es-tu? Jésus?' s'amusa t'il dans son doux français chantant. Il fallut plusieurs échanges téléphoniques pour qu'enfin la bête lâche et donne un rendez-vous, précis et ponctuel. Il n'aura que deux heures, précise t'il.

Il avait passé du temps à Paris dans les années 70, il y avait enregistré son premier album, produit par Pierre Barouh. Puis sa carrière avait croisé la route de musiciens légendaires, auxquels il sut apporter sa science du rythme absolu, sa virtuosité aux percussions et sa constante créativité, en recherches de nouveaux territoires à défricher. Son dernier album en date se composait d'ailleurs comme une rencontre entre symphonie de batucadas et variations aquatiques.

Naná vit à Recife, sa ville natale. La ville brésilienne la plus étrange que l'on connaisse, peu aimable et plus mal foutue pour ce qui est de son espace urbain. Le vieux centre a son charme mais il n'est pas au centre, on passe son temps sur des routes encombrées et peu de quartiers ont de figures, tout rapidement s'emmêle et le gris semble prédominer. Il faut du temps pour prendre la ville, et la semaine qu'on y passe est bien peu.

Alors c'est Naná qui décida du lieu de tournage, un vieil espace d'abattoirs transformés en centre culturel étendu. On y tient hommage sur presque chaque mur à l'enfant chéri de la ville, Chico Science, le charismatique leader des Naçaos Zumbis et ambassadeur mondial du Mangue Bit qui donna à la ville sa réputation musicale au tournant des années 90. Il a disparu voilà près de 15 ans après seulement deux albums cultes.

Le tournage du film est un peu expédié, Naná semble avoir autre chose à faire. On le force à rester plus longtemps, à tenter une dernière prise avec des danseuses en répétition, il rechigne et finalement donne encore un peu de sa magie. On ne rencontre que rarement des musiciens aussi doués que lui et il le sait. Il s'amuse de vous avec une facilité folle, rit comme un gamin des tours qu'il vous joue, et vous fait bien sentir qu'il ne donne que la moitié de l'étendu de son génie. Ça a de quoi frustrer, mais on ne peut que s'incliner: c'est le maitre brésilien qui parle de tout son corps.

credits

released January 1, 2012

tags

license

about

Collection Petites Planètes Rio De Janeiro, Brazil

all the music published here was recorded by filmmaker Vincent Moon. From trance rituals in the suburbs of Hanoi to shamanist ceremonies in the heart of the Amazon, from experimental noise in Singapore to sufi rituals in Chechnya, a sonic research on the various planets.
••••••••••••••••••
(with each album comes a film, linked in the infos below the recordings)
... more

contact / help

Contact Collection Petites Planètes

Streaming and
Download help